Prestations

Toute intervention ne peut se faire sans une observation approfondie de l’œuvre, afin d’agir dans une parfaite compréhension de celle-ci, c’est pourquoi le travail de conservation-restauration est précédé par un constat d’état et diagnostic.

Spécialisée dans la conservation et la restauration des peintures sur toile anciennes, je peux aussi me confronter aux problématiques posées par les dégradations que peuvent présenter les œuvres contemporaines.

Selon les cas, je peux intervenir sur d’autre types de supports: bois, cuivre, soie, et sur les peintures sur papier, si nécessaire en collaboration avec d’autres restaurateurs spécialisés.

J’applique aux œuvres  dégradées des traitements conservatifs, curatifs et esthétiques en fonction des altérations rencontrées, de leurs causes, et des conditions de conservation.

Toujours dans le but de ralentir le processus de dégradation des œuvres, les prestations sont accompagnées de conseils en conservation préventive.

Traitements conservatifs du support toile :

Les altérations touchant le support toile touchent directement à la conservation de l’œuvre, car fragilisent la stabilité de la stratigraphie tout entière.

Tout type d’altération touchant le support toile, quelles que soit sa gravité, peut être traité en atelier: déformations, déchirures, trous, fragilisation de la tension, attaques par les micro-organismes ou insectes xylophages (en ce qui concerne le châssis)…

Interventions ponctuelles de conservation préventives et curatives: nettoyage superficiel du support, consolidation de déchirures, pose d’incrustation de toile, retrait d’anciennes pièces ou anciens adhésifs de restauration, résorption de déformations, refixages ponctuels de la couche picturale….

Interventions fondamentales en cas de dégradation avancée du support toile: Reprise d’anciens rentoilages, mise en œuvre de rentoilages ou doublages synthétique, refixages généralisés de la couche picturale….

Traitements de la couche picturale :

Les traitements de la couche picturale se distinguent en deux catégories: la conservation curative ou la restauration esthétique:

  • Le dépoussiérage et le décrassage superficiel font partie des traitements de conservation, car les dépôts accumulés sont un substrat idéal au développement de moisissures. 
  • L’allègement de vernis et des anciennes restaurations peuvent être de l’ordre de la conservation si leur présence est dommageable pour la conservation future de l’oeuvre, dans le cas par exemple de vernis ou repeints que le temps rendra insolubles, ou dont l’épaisseur excerce une contrainte physique sur la stratigraphie originale. Ces traitement font aussi partie de la restauration esthétique car ils peuvent avoir pour but de retrouver les couleurs sous-jacentes, plus proches de l’esthétique de l’oeuvre voulue par l’artiste à l’origine.
  • Le comblement des lacunes par le mastic (réintégration structurelle) et la retouche (réintégration colorée) fait partie de la restauration esthétique. Ces interventions n’ont pas de fonction curative, mais jouent un rôle important dans le rétablissement de la lisibilité de l’oeuvre, en rendant invisibles les lacunes.

Traitements de Conservation-Restauration – Avant/Après (clic gauche pour agrandir)

Conservation-Restauration de tableaux

Chantiers de Conservation-Restauration de Peintures murales

Chantier à l’hôtel de la Paiva – Champs-Elysées

Chantier à la préfecture de Versailles – Novembre 2014

Conservation-Restauration fondamentale d’une peinture du XVIIIème siècle

Restauration de sculptures polychromes :

Je restaure aussi les feuils de peinture altérés sur les œuvres en trois dimensions, telles que les sculptures polychromes, les motifs sculptés, le mobilier…

Les altérations principales sont les fragilisation de l’adhésion et de la cohésion du feuil de peinture, ainsi que son vieillissement optique et son encrassement.

J’interviens ainsi pour le nettoyage, le refixage des soulèvements, le comblement des lacunes, la retouche….

Sculpture polychrome comportant des manques de peintures.

Sculpture polychrome comportant des manques de peintures.

Sculpture après refixage des zones fragilisées et retouche picturale.

Sculpture après refixage des zones fragilisées et retouche picturale.

Restauration des couches picturales sur papier:

Les peintures sur papier font partie des oeuvre devant souvent faire appel aux compétences de deux spécialistes: le restauration de peinture et le restaurateur de papier. Ces œuvres doivent être diagnostiquées entre professionnels des deux spécialités, afin de prendre en compte toutes les spécificités des matériaux constitutifs.

Ci-dessous, un exemple de nettoyage et retouche sur des auréoles, sur une peinture sur papier.

IMG_0816

Peinture sur papier avant restauration.

IMG_0817

Peinture sur papier après restauration.

 

Conservation-Restauration des couches picturales sur support métal:

Le métal est souvent un support pour les peintures, mais présente des types d’altérations spécifiques, tel que la corrosion. Il doit donc être traité comme pour les autres supports avec un spécialiste de ce matériau.

Ci-dessous, restauration d’une huile sur plateau en métal, d’époque Napoléon III. Dégagement de repeints abusifs récents.

Les repeints recouvraient l’intégralité de la peinture originale, l’occultant complètement:

Plateau repeint.

Plateau à son arrivée à l’atelier.

Après dégagement de ces repeints abusifs, on retrouve un plateau certes abîmé, mais original et avec un bouquet d’une belle finesse.

Après dégagement des repeints.

Plateau après dégagement des repeints.